Les Jardins de Marrakech et de Guéliz

cette promenade pour laquelle vous devrez disposer d'un véhicule cous conduira vers le calme de deux jardins célèbres de Marrakech, la Ménara et le jardin Majorelle, bien loin de la cohue de la vieille ville. En chemin, vous découvrirez le Guéliz la partie moderne de la ville.

Durée : compter au moins 2 h 30, davantage si l'on souhaite d'attarder pour profiter du calme des jardins.

Départ : depuis Bab el Jédid, prendre l'avenue de la ménara qui conduit aux jardins du même nom.

La Ménara une vaste oliveraie au plan géométrique est , au même titre que le minaret de la Koutoubia, l'un des symboles de Marrakech. Au loin se profile la chaîne de l'Atlas tandis que le ravissant pavillon Saadien se reflète dans l'eau. Les Marrakchi y viennent en famille prendre le frais ou même pique-niquer les fins de semaine à la belle saison.

La Ménara est enclose dans une enceinte de pisé de 1200m de long sur 800 m de large. Après les Saadiens, les Alaouite entretinrent ce grand verger. Le dernier aménagement important eut lieu au XIX, sous le règne de Sidi Mohammed ben Abd et Rahman ( 1859-1873). les canalisations convergent vers le vaste bassin central, creusé sans doute dès l'époque almohade au XII, qui fut remis en état par Sidi Mohammed. Près du bassin, on visitera un charmant pavillon à toiture pyramidale de tuiles vertes.

A l'étage, grand balcon à balustres sous une grande arche datée de 1896-1870. A l'intérieur, peut être serez vous surpris par le très grand nombre de prise électrique: elles servent à alimenter le matériel des cinéaste et photographes de mode pour sui le pavillon de Ménara constitue un décor incontournable.

Reprendre sa voiture ; par Bab el Jédid, gagner la place de la Liberté d'où part vers la gauche l'avenue Mohammed V,l'artère principale du quartier du Guéliz.

Le Guéliz. Dans le Guéliz vit la Marrakech moderne, celle des embouteillages le long de l'avenue Mohammed V, celle des cafés aux terrasses toujours remplies d'une population essentiellement masculine. Sur des larges trottoirs ombragés se croisent des jeunes filles en minijupes et des femmes dissimulées sous leur voile, tandis que les marchands de journaux et de cigarettes, les cireurs de souliers s'installent à l'ombre des arbres en fleurs. Chaque avenue, chaque rue offre une essence différente : amandiers , orangers, jacarandas, formant d'énormes bouquets mauves. Et le long des haies qui bordent les maisons coloniales poussent jasmins et bougainvillées.

L'avenue Mohammed V est l'axe principal du Géuliz,bordé de commerces, de cafés,d'hôtels et de banques. Autour de trois rond point, les places de la Liberté, du 16 Novembre et Abd el Mou men ben Ali, rayonnent rues et avenues. A l'angle de l'avenue Mohammed V et de la rue Souriya se trouve le marché couvert où abondent fruits, légumes et fleurs, mais aussi céramiques et vanneries.

En dépit de nombreuses destructions effectuées pour construire des immeubles plus élevés, quelques bâtiments coloniaux subsistent. L'immeuble Gidel à l'angle de l'avenue Mohammed V et de la rue de la Liberté est à voir pour son hall d'entrée de style colonial, orné de fresques naïves.

De place Abd el Mou men ben Ali emprunter le boulevard Zerktouni puis l'avenue Yacoub el Mansour pour gagner le jardin Majorelle.

Le jardin Majorelle fut créé dans les années 2 par le peintre Jacques Majorelle, puis restauré par le couturiers Yves Saint Laurent au début des années 60

SOURCES : http://www.maroctourisme.org/marrakech.htm

Adresse : IMM.59 B1, Nakhil Tamansourt Maroc - Tél : +212 (0) 524 01 30 07 E-mail : kamili.tariq@gmail.com
NEJMA TECH | Agence de Communication | Creation Site Web - Hebergement Web - Nom de Domaine | Maroc - Marrakech